` Appel à communications 2è congrès du Réseau PTO-Sud

Appel à communications 2è congrès du Réseau PTO-Sud

Appel à communications 2è congrès du Réseau PTO-Sud

Université de Douala (Cameroun), 9-12 juillet 2019

THEME 

PSYCHOLOGIE DU TRAVAIL ET MANAGEMENT DES ORGANISATIONS DES PAYS DU SUD : DE LA RECHERCHE AUX APPLICATIONS

 

La Psychologie du Travail et des Organisations (PTO) creuse son sillon dans le monde du travail dans les pays du Sud (Afrique, Amérique Latine et Asie du Sud-Est), en laissant son empreinte grâce à ses outils et ses méthodes. Elle suggère, par la recherche scientifique, des pistes d’actions dont les organisations (entreprises, administrations publiques, syndicats, associations, partis politiques, etc.) peuvent s’approprier, et appliquer, afin de trouver des solutions adaptées aux divers problèmes auxquels elles sont confrontées.

Le débat sur les apports de la psychologie du travail au management des organisations des pays du Sud n’est pour autant pas clos. En effet, l’implantation de la PTO dans les pays de l’hémisphère Sud nécessite de remettre à plat ses outils et ses méthodes, de les réexaminer, afin d’aboutir à une contextualisation appropriée. De ce fait, les acteurs organisationnels ou "Hommes de terrain" inscrits dans cette dynamique, prônent le développement d’un management spécifique aux différentes organisations dans lesquelles ils évoluent.

Sans aucun doute, réfléchir à l’implantation de pratiques managériales spécifiques aux pays du Sud nécessite de comprendre comment fonctionnent ces organisations, leurs particularités, les changements auxquels elles sont confrontées, puis les enjeux économiques, humains et sociétaux qui leur donnent du sens et participent à leur bien-être et à celui de leurs salariés

Ce chantier de grande envergure que porte le Réseau de Psychologie du Travail et des Organisations des Pays du Sud (Réseau PTO-Sud), fait émerger une principale interrogation : Quels sont les apports de la psychologie du travail au management des organisations dans les pays du Sud ? Cette thématique majeure ouvre, à son tour, sur un ensemble de questionnements non exhaustifs et sur la continuité de certaines questions déjà débattues au premier congrès du Réseau PTO-Sud à Abidjan en 2016, notamment :

  • Quelle est la place des Nouvelles Technologies de l’Information et de la Communication (NTIC) dans le management des pays du Sud ?
  • Comment mieux intégrer le transfert de technologie des pays occidentaux vers les pays du Sud ?
  • Comment identifier et valoriser les ressources dans les organisations des pays du Sud?
  • Quelles représentations des risques professionnels dans les organisations des pays du Sud et comment y faire face ?
  • Quels outils et quelles méthodes propres à l’analyse des conditions de travail ?
  • A quelles transformations sont confrontées les organisations des pays du Sud ?
  • Quels styles de management peuvent être valorisés selon les formes d’organisations des pays du Sud ?
  • Peut-on établir une culture managériale en dehors du cadre législatif, social et culturel du pays d’implantation ?
  • Une Gestion efficace des Ressources Humaines se fait-elle en marge de la culture, des croyances et des représentations nationales ?
  • Comment les psychologues du travail, les ergonomes, et plus largement, les praticiens du management peuvent-ils accompagner les organisations des pays du Sud?
  • Comment favoriser le développement des compétences locales pour des fonctions managériales ?
  • Quels dispositifs pertinents d’évaluation et de valorisation des compétences et de la performance des salariés dans les organisations des pays du Sud?
  • Quelles théories émergentes pour quelles implications pratiques ?

Toutes les approches scientifiques en psychologie du travail et des organisations (PTO) et en ergonomie sont les bienvenues pour alimenter ces questionnements à travers les sous-thèmes suivants :

1. Audit

1.1. Audit social

1.2. Méthodes du conseil

1.3. Résilience et fiabilité organisationnelle

1.4. Gouvernance, responsabilité sociale et développement durable

2. Changement organisationnel

2.1. Modifications et transformations organisationnelles

2.2. Organisations décentralisées

2.3. Conduite du changement

3. Conditions de travail, risques professionnels et sécurité

3.1. Équipe de travail et collectif de travail

3.2. Charge et intensification du travail, pénibilité

3.3. Prévention des risques professionnels (accidents du travail, prise de risques, etc.)

3.4. Tensions/conflits au travail 

3.5. Les conditions de travail et leurs incidences

3.6. Temps de travail, rythme de travail

4. Méthode et outils d’analyse du travail

4.1. Méthodes de recherche sur le terrain

4.2. Recherche-action

4.3. Analyse du travail et de l’activité

4.4. Méthodes d’observations et mesures

5. Métier de psychologue

5.1. Déontologie et éthique

5.2. Statut du psychologue du travail et son évolution

6. Gestion des ressources humaines

6.1. Styles et méthodes de management

6.2. Motivation, engagement, implication, responsabilisation

6.3. Reconnaissance et récompenses

6.4. Justice organisationnelle

6.5. Autonomie, responsabilisation dans le travail

6.6. Communication et langage au travail

7. Interculturalité

7.1. Cultures et climats d’entreprise

7.2. Identités, sens et valeurs au travail

7.3. Internationalisation, situations interculturelles dans le travail, impatriation

8. Nouvelles technologies de l’Information et de la Communication (NTIC)

8.1. Innovations (organisationnelles, sociales, techniques…)

8.2. Changements technologiques et incidences sur le travail

9. Orientation, recrutement, formation et développement de carrière

9.1. Orientation professionnelle, gestion des carrières

9.2. Accompagnement, transferts de compétences

9.3. Bilans professionnels, bilans de compétences, validation des acquis de l’expérience

9.4. Évaluation du personnel (recrutement, entretien annuel d’évaluation, etc.)

10. Santé au travail

10.1. Violences internes et externes au travail

10.2. Stress, épuisement professionnel et burnout, usure prématurée

10.3. Mal-être, dépressions et suicides au travail

10.4. Dépendances et addictions

 

PROPOSITIONS DE COMMUNICATIONS ET D’ARTICLES

Les propositions de communications doivent porter sur des études réalisées, et mentionner clairement en quoi les résultats peuvent contribuer au développement des organisations des pays du sud. Elles doivent cibler un problème réel auquel les pays du sud sont confrontés. Les propositions de communications uniquement théoriques ne sont pas acceptées.

​Instructions pour les communications orales et affichées

Les propositions de résumés des communications orales et affichées sont à envoyer par mail à : reseauptosud2019@gmail.com. Une proposition de résumé de communication doit être présentée dans un format A4, police 12, caractère Times news Roman et comporter les noms, prénoms, statuts, institutions de rattachement de l’auteur et des co-auteurs. L’adresse, le téléphone et l’email du premier auteur sont à préciser. Le résumé ne doit pas dépasser 3500 signes (espaces compris) soit 1 page maximum, bibliographie et 5 mots clés compris. Il doit ressortir le problème ciblé, les objectifs, les hypothèses, la méthodologie, le résultat majeur et en quoi celui-ci peut contribuer au développement des pays du sud. Après retour d’expertise, les auteurs des résumés acceptés, qui le souhaitent, devront rédiger et envoyer leur communication développée sous la forme d’un article scientifique de 20 000 signes maximum en utilisant le document téléchargeable sur le site web du Réseau PTO-Sud (www.pto-sud.net). L’article sera soumis à une expertise en double aveugle et en cas d’acceptation définitive, sera publié dans un ouvrage scientifique dans la Collection Psychologie du travail et ressources humaines chez L’Harmattan. Le format du congrès prévoit trois conférences invitées, des séances plénières et l’Assemblée Générale du Réseau PTO-Sud et un dîner de gala.

 

Dates importantes

15 janvier 2019 : Date limite de soumission des résumés de communication

1er avril 2019 : Réponses aux auteurs

2 mai 2019 : Date limite d’envoi des communications développées (articles longs) par les auteurs

 

Instruction aux auteurs pour la rédaction des propositions d'articles longs

Vous devez télécharger le document intitulé "Format article long 1er congrès" dans la rubrique "Documentation". Ce document est le format à utiliser et présente toutes les instructions aux auteurs. Pour le télécharger, vous devez vous inscrire sur le site du Réseau. Dès que votre inscription est validée, vous pouvez alors utiliser votre identifiant et votre mot de passe pour vous connecter sur le site et télécharger le document dans la rubrique "Documentation". Voici les consignes pour la bibliographie, que vous trouverez également dans le document à télécharger.

Référencement

Nous empruntons les références dans le texte, au manuel de l’American Psychological Association (APA) 6ème édition http://www.apastyle.org/ (voir aussi l’adaptation française : http://guides.bib.umontreal.ca/disciplines/20-Citer-selon-les-normes-de-l-APA?tab=106). Les auteurs peuvent s’y référer pour plus de détails. Dans le texte, les références comporteront le (ou les) nom(s) des auteurs suivi de la date de la publication. Exemple : Gyekye et Salminen (2006) estiment que… ou certains auteurs (Gyekye & Salminen, 2006) estiment que…. Lorsque la référence contient plus de deux auteurs, sa première mention dans le texte comportera le nom de tous les auteurs ; par la suite on se contentera d'indiquer le nom du premier auteur suivi de "et al." (pour et alteri). Exemple : Berger, Audiard et Machou (1964) ou (Berger, Audiard & Machou, 1964) ; puis Berger et al. (1964) ou (Berger et al., 1964). Seules les références de 5 auteurs ou plus seront écrites avec "et al." dès la première citation.

La liste des références bibliographiques est non numérotée, présentée avec indentation à partir de la deuxième ligne de 0,5 cm et selon l’ordre alphabétique des noms des auteurs. Si plusieurs références pour un même auteur, donner les références en respectant l’ordre chronologique. Si un nom d’auteur est suivi par des co-auteurs, l’ordre est le suivant : références de l’auteur seul, classées par ordre chronologique ; références du même auteur avec un co-auteur classées par ordre chronologique ; références de l’auteur avec plus d’un co-auteur classées par ordre chronologique.

Toutes les références bibliographiques doivent correspondre à des références citées dans le texte du résumé ou de l'article et vice versa. Le style et la ponctuation des références doivent être conformes aux modèles suivants :

Pour un article publié dans une revue (indiquer tous les noms des auteurs)

Mokounkolo, R., Pasquier, D., Fouquereau, E., & Dumond, G. (2012). Psychosocial Variables Related to the International Professional Mobility of Congolese and Moroccan Executives. South African Journal of Psychology 42(4), 543-552.

Pour un chapitre d'ouvrage :

Bui, T. H. T, & Dupuy, R. (2014). Globalisation et conduites de socialisation organisationnelle : l’exemple des diplômés vietnamiennes de haut niveau. In R. Ngueutsa, R. Mokounkolo, N. Achi, & A. Belhaj, (Sous la direction), Psychologie du travail et développement des pays du Sud (p. 147-160).  Paris : L’Harmattan. 

Pour un ouvrage :

Ngueutsa, R., Mokounkolo, R., Achi, N., & Belhaj, A. (2014). Psychologie du travail et développement des pays du Sud. Paris : L’Harmattan, 264 pages.

Pour une communication :

Si la communication est publiée dans des Actes disponibles chez un éditeur, la référence est donnée comme celle d’un chapitre d'ouvrage. Si la communication est référencée dans des Actes non diffusés, la référence sera donnée ainsi:

Manto Jonté, J., Doutre, E., & Wamba, A. (2013, décembre). Désir d’entrepreneuriat chez les diplômés du supérieur : différences individuelles et/ou effets du contexte ? Communication présentée au colloque international de psychologie du travail et des organisations, Abidjan, Côte-D’Ivoire.

Pour tout document non publié (mémoire, thèse…) :

Mayaki, F. (2008). Effet des croyances, des normes et des valeurs sur les changements d’attitude : Exemple de la planification familiale au Niger (Thèse de doctorat). Université Pierre Mendès France, Grenoble II.

Pour un document internet :

Organisation Mondiale de la Santé (2014). Global status report on violence prevention 2014. Extrait de : http://www.who.int/violence_injury_prevention/violence/status_report/2014/en/

 

CONFERENCIERS INVITES

Conférencier invité N°1 : Bernard GANGLOFF, Professeur de psychologie sociale du travail et des organisations, Université de Rouen, France; Directeur de la Collection psychologie du travail et ressources humains chez Lharmattan

 Thème : « Quelle(s) contribution(s) de la psychologie du travail au management des organisations des pays du Sud ? »

 

Conférencier invité N°2 : Emmanuel KAMDEM, Professeur de sociologie du travail, Université de Douala (Cameroun), Ancien directeur de l'Ecole Supérieure des Sciences Economiques et Commerciales (ESSEC), Douala.

Thème : « Quelles habiletés et compétences interculturelles pour le management des organisations des pays du Sud ? »

 

Conférencier invité N°3: André NDOBO, Professeur de psychologie sociale, Directeur de l'UFR de psychologie, Université de Nantes, France.

Thème: "L'impact des discriminations sur la gouvernance des organisations des pays du Sud".

 

Comité d’Organisation

Co-Présidents du Comité d’Organisation

Président: Samuel SAME KOLLE, Professeur de psychologie, Université de Douala, Cameroun

Vice-président : Sabine Célestine ETA-FOUDA BIDZOA, Docteur en psychologie, Chargée de Cours, Université de Douala, Cameroun 

 

Membres du Comité d’Organisation

EBALE MONEZE Chandel, Maître de Conférences, Université de Yaoundé I 

MVESSOMBA Edouard Adrien, Maître de Conférences, Université de Yaoundé I 

NKELZOK KOMTSINDI Valère, Maître de Conférences, Université de Douala 

NJIENGWE Erero, Maître de Conférences, Université de Douala

NTJAM Marie Chantale, Chargé de Cours, Université de Douala 

NJENGOUE NGAMALEU Henri Rodrigue, Chargé de Cours, Université de Yaoundé I

MBOE Gustave Georges, Chargé de Cours, Université de Dschang 

CHAFFI Cyrille Ivan, Chargé de Cours, Université de Yaoundé I 

MENYE NGA Fabrice Germain, Maître de Conférences, Université de Ngaoundéré

MESSANGA Adolphe Gustave, Chargé de Cours, Université de Dschang 

BINGONO Emmanuel, Maître de Conférences, Université de Maroua 

BANINDJEL Joachen, Chargé de Cours, Université de Yaoundé I 

SIEWE Félix Duclos, Assistant, Université de Douala 

 

Comité Scientifique International

Co-Présidentes du Comité Scientifique

Présidente :  

NTSAME SIMA Murielle, Maître de Conférences, Université Grenoble-Alpes, France

Vice-présidente :

MERABET Samia, Maître de Conférences, Université de Constantine 2, Algérie

 

Membres du Comité Scientifique  

ACHI Narcisse, Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire

APARICIO Miriam, Université Nationale de Cuyo, Argentine

ASKA Kouadio, Université Félix Houphouët Boigny, Abidjan, Côte d’Ivoire

AUZOULT Laurent, Université de Montpellier, France

AZOH François Joseph, Ecole Normale Supérieure, Côte d’Ivoire 

BATTISTELLI Adalgisa, Université de Bordeaux Segalen, France

BENHARKAT Imène, Université de Constantine 2, Algérie

BENZAHI Mansour, Université Kasdi Merbah d’Ouargla, Algérie

BEN MANSOUR Jamal, Université de Trois-Rivières, Canada

BOBILLIER-CHAUMON Marc-Eric, CNAM - Paris, France

BOSSELUT Grégoire, Université F. Rabelais de Tours, France

BOUDRIAS Jean Sébastien, Université de Montréal, Québec, Canada 

BOURGEOIS Samira, Université Paris Descartes, France

BOURGUIGNON David, Université de Loraine, Metz, France 

BOUCENNA Zoheir Abdeouafi, Université de Constantine 2, Algérie

BRUNET Luc, Université de Montréal, Québec, Canada

CADIEUX Nathalie, Université de Sherbrooke, Québec, Canada

CHEVALIER Sévérine, Université F. Rabelais de Tours, France

COURCY François, Université de Sherbrooke, Québec, Canada

CUVILLIER Bruno, Université de Lyon2, France

DESRUMAUX Pascale, Université de Lille3, France

DUPUY Raymond, Université de Toulouse Le Mirail, France

EBALE MONEZE Chandel, Université de Yaoundé I, Cameroun

ETA-FOUDA BIDZOA Sabine, Université de Douala, Cameroun

FOUQUEREAU Evelyne, Université F. Rabelais de Tours, France

GANGLOFF Bernard, Université de Rouen, France

GHRAM Raouf, Université de Tunis, Tunisie

GILLET Nicolas, Université F. Rabelais de Tours, France

GRENIER Simon, Université de Montréal, Québec, Canada

JEOFFRION Christine, Université de Nantes, France

KOUABENAN Dongo Rémi, Université Grenoble-Alpes, France

LAGABRIELLE Christine, Université de Toulouse, France

LAVOIE Stéphanie, Université de Sherbrooke, Québec, Canada

LAYEB Rabat, Université Mentouri de Constantine 2, Algérie

LEROY Jeanne, Université de Paris Ouest-Nanterre, France

LHEUREUX Florent, Université de Bourgogne Franche-Comté, France

LOUREL Marcel, Universié de Valenciennes, France

MAAOUIA Abdallah, Université de Tunis, Tunisie

MAILLET Stéphanie, Université de Montréal, Quebec, Canada

MALIM Salah, Université de Constantine 2, Algérie

MAYAKI fatchima, Université Abdou Moumouni de Niamey, Niger

MEBARKI Bouhafs, Université d’Oran, Algérie

MENYE NGA Germain Fabrice, Université de Ngaoundéré, Cameroun

MERABET Samia, Université de Constantine 2, Algérie

MESSANGA Gustave Adolphe, Université de Dschang, Cameroun

MOKOUNKOLO René, Université François Rabelais de Tours, France

NDOBO André, Université de Nantes, France

NGOY FIAMA Bitambilé Balthazar, Université de Lubumbashi, RD Congo

NGUEUTSA Robert, Université de Bourgogne Franche-Comté, France

NJENGOUE NGAMALEU Henri Rodrigue, Université de Yaoundé I, Cameroun

NTSAME SIMA Murielle, Université Grenoble-Alpes, France

OSORIO Claudia, Université Fluminence, Brésil

PAILLE Pascal, Université Laval, Quebec, Canada

PAQUET Maxime, Université de Montréal, Québec, Canada

PETTERSEN Normand, Université du Quebec à Trois-Rivières, Canada

RIARD Emile- Henry, Université d’Amiens, France

RIOUX Liliane, Université de Paris 10, Nanterre La defense, France

ROBITAILLE, Geneviève, Université de Sherbrooke, Québec (Canada);

ROUAT Sabrina, Université de Lyon2, France

SAME KOLLE Samuel, Université de Douala, Cameroun

SARNIN Philippe, Université de Lyon2, France

SAVOIE André, Université de Montréal, Québec, Canada

SOVET Laurent, Université Paris Descartes, France

TAILLANDIER-SCHMITT Anne, Université F. Rabelais de Tours, France

TISSERANT Pascal, Université de Loraine, Metz, France

TSHILONDA Kasola, Université de Lubumbashi, RD Congo

ZAIBET Meriem, Université de Constantine 2, Algérie

 

 

OUVERTURE DES INSCRIPTIONS AU CONGRES: les inscriptions sont ouvertes à compter du 12/11/2018, afin de permettre aux participants qui disposeraient d'un budget obligatoirement consommable avant fin 2018, de pouvoir en faire usage pour le congrès.

Trois modes d’inscription au congrès sont disponibles :

1) Virement dans le compte bancaire du Réseau PTO-Sud. Voici les informations à renseigner pour effectuer le virement.

- Donneur d’ordre : Vos noms, prénoms et mail

- Destinataire ou bénéficiaire : RESEAU PTO-SUD

- Motif ou Objet : Inscription au 2è congrès du Réseau PTO-Sud

- Nom de la banque : Banque de l'Habitat de Côte d'Ivoire (BHCI); adresse: 22 avenue Joseph Anoma, 01 BP 2325 Abidjan 01, Côte d’Ivoire

-IBAN : CI93 CI06 8010 0301 2076 3400 0529

- Code SWIFT : BHCICIABXXX

Après avoir effectué le virement, adressez un mail au secrétaire général du Réseau, Dr ACHI Essetchi Narcisse (email : achinazo@yahoo.fr) avec copie au Réseau PTO-Sud (email : reseauptosud@gmail.com)  pour vous assurer que votre virement est effectif. Après confirmation, vous recevrez une facture de votre inscription. Les frais de virement sont à votre charge.

 

2) Transfert d’argent adressé à la co-présidente du Comité d'organisation du 2è congrès du Réseau PTO-Sud, Dr Sabine ETA-FOUDA BIDZOA, Enseignante-chercheure au département de psychologie, Université de Douala - Cameroun,  mail: sabeta2011@yahoo.fr; tel: +237677550925. Sur le bordereau de transfert, indiquez bien vos noms, prénoms et adresse mail, puis transmettez le code de transfert par mail à Dr ETA-FOUDA avec en copie le Réseau PTO-Sud (reseauptosud@gmail.com). Dès que vos frais d'inscription seront reçus, vous recevrez une facture par mail. Les frais de transfert d'argent sont à votre charge.

 

3) Bon de commande – Uniquement si le paiement de votre inscription est pris en charge par votre institution de rattachement via vos services financiers de facturation. Dans ce cas, ce service financier adresse un bon de commande par mail à Dr ACHI Essetchi Narcisse (achinazo@yahoo.fr), secrétaire générale du Réseau PTO-Sud, en précisant les noms et prénoms du bénéficiaire et l’objet (Inscription au 2è congrès du Réseau PTO-Sud, Douala (cameroun), 9-12 juillet 2019). Une facture sera alors adressée à ce service financier qui procèdera au paiement par virement bancaire. Attention les virements internationaux prennent plus d'un mois pour être effectif, il serait mieux de s'en prendre longtemps à l'avance.

Les étudiants doivent accompagner leur inscription d’une preuve scannée de leur statut d’étudiant (carte d’étudiant ou certificat de scolarité), à adresser à Dr ACHI ou Dr Eta-Fouda selon le mode de paiement choisi.

Les participants qui sont au Cameroun ou qui ne peuvent payer leur inscription à travers l'un des trois modes de paiement proposés ci-dessus sont priés de se rapprocher du Département de Psychologie de l'Université de Douala où un pool d'inscription est ouvert. 

Tarifs des inscriptions payables au plus tard le 09/07/2019

L'inscription au congrès inclut les frais d'adhésion au Réseau PTO-Sud pour deux ans

Groupe

Eléments couverts par l’inscription au congrès

Statut

Tarif pour les 4 jours sans dîner de gala

Tarif pour un jour sans dîner de gala

Dîner de gala du 11 juillet 2019

Tarif pour les 4 jours avec dîner de gala

Pays d’Afrique, d’Amérique latine et d’Asie du Sud-Est

- Accès au congrès

- Accès aux résumés des communications en format électronique

- Adhésion au Réseau PTO-Sud pour deux ans

- Accès aux cocktails d’accueil et de clôture du congrès

- Accès aux déjeuners des mercredi, jeudi et vendredi midi

Autre

80 000 F CFA

(123 €)

40 000 F CFA

(62 €)

20 000 F CFA

(31 €)

100 000 F CFA

(152 €)

Etudiant, tarif réduit

20 000 F CFA

(31 €)

5 000 F CFA

(8 €)

20 000 F CFA

(31 €)

40 000 F CFA

(62 €)

Entreprise

250 000 F CFA (382 €)

70 000 F CFA

(107 €)

20 000 F CFA

(31 €)

270 000 F CFA

(410 €)

Pays d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Australie

- Accès au congrès

- Accès aux résumés des communications

- Adhésion au Réseau PTO-Sud pour deux ans

- Accès aux cocktails d’accueil et de clôture du congrès

- Accès au déjeuner des 10,11 et 12 juillet 2019

Autre

250 €

(165 000 F CFA)

90 €

(60 000 F CFA)

50 €

(33 000 F CFA)

300 €

(198 000 F CFA)

Etudiant, tarif réduit

150 €

(99 000 F CFA)

60 €

(40 000 F CFA)

50 € (33 000 F CFA)

200 €

(132 000 F CFA)

Les tarifs étudiants sont applicables sur présentation du justificatif du statut d’étudiant (carte d’étudiant, certificat de scolarité à scanner et à transmettre au moment de la demande de l'inscription).

 

Réservations d’hôtels

La  liste des hôtels partenaires à l’organisation du congrès sera publiée avant janvier 2019.